rencontre adulte
Publié le 25 Avril 2016 à 08h00 - 473 clics

Notre expérience de délicieuse fessée

Cet article va vous raconter une expérience de fessées sensuelles qui a particulièrement conquise une victime de maitresse kika

Première partie

Ce jour là, j’ai reçu un texto dans lequel elle me demande « Tu viens me fesser ce soir ? ». Comme réponse, je lui ai envoyé : « C’est une évidence ma chère. Vous avez fouillé la boîte à capotes et découvert ma petite surprise. Cela mérite correction ! Une jupe devrait aider à vous racheter un peu… ». Après quelques minutes, elle a répondu « Vous vous contenterez d’une robe monsieur ». Elle s’est prêtée au jeu que je lui ai proposé. Je suppose qu’elle se doutait qu’un tel message deviendrait un argument valable pour la fesser. J’ai un peu laissé planer le doute : « ah bon ? Vous prenez des risques ». Elle répondit énigmatiquement « oui…et cet accessoire ne fait pas partie de ma garde-robe ». J’ai conclu l’échange par « Intriguant ».

Deuxième partie

Arrivée ensuite chez elle, nous sommes dirigés vers la chambre une fois le repas terminé. Je commençai à délicatement baisser ma main vers ses fesses. Légèrement maquillée, elle portait une robe noire, des bas accompagnés d’un porte-jarretelles de même couleur et d’un soutien-gorge sexy. Je me suis assis, et l’a dirigé à se courber sur mes cuisses, afin de répondre à ses attentes. Je relevais doucement sa robe et caressais légèrement ses fesses, avant de rabaisser sa robe, pour débuter de délicieuses fessées par-dessus. Mes claques devenaient de plus en plus franches. Entre fessée et caresse, son excitation montait peu à peu. J’ai ensuite remonté sa robe, quelques claques se firent entendre sur la fesse gauche, puis la droite, allant même à frapper entre les deux, dans une sensation très excitante mais plus douloureuse…

Troisième partie

À peine, ma main effleurait son sexe que je puis déterminer l’ampleur de son excitation. Elle était tellement excitée qu’elle ne put s’empêcher de retirer hâtivement ma ceinture, sortir mon sexe et entreprit une fellation très prononcée qui me fit alors perdre les pédales. Je continuais alors mes claques en l’entendant dire qu’elle était toute mouillée. Nous nous dirigions alors vers le lit, j’avançais mon pénis qu’elle prit en bouche. Elle a tout de suite faillit me faire jouir… C’est alors que je lui indiquais de se mettre en position de levrette. Mon pénis glissa à l’intérieur d’elle sans problème, son excitation était bien présente. Assez rapidement, elle eu un fort orgasme, et j’avais épuisé mes forces. Mais, en moins de quelques minutes sous la pression du plaisir qu’elle me faisait, je jouis… Elle m’avoua par la suite qu’elle avait dû freiner son plaisir de jouir deux fois au cours de cette expérience…

Laissez votre commentaire à propos de cet article