rencontre adulte
Publié le 23 Décembre 2015 à 19h37 - 597 clics

Je bouffe des chattes au Bilitis

Lorsqu’un accroc de sexe comme moi fait du libertinage et qu’il vit dans le 22, il est évident qu’il fréquente assidument le Bilitis, un club échangiste de bonne presse situé à Plounérin. Et j’y prends plaisir à bouffer des chattes dans les coins câlins.

Un expert du cunnilingus toujours appliqué

Je suis un expert du cunnilingus et j’en suis fier. À chaque fois que j’arrive au club Le bilitis, je cherche la compagnie des jolies femmes avec qui j’aime papoter. Lorsque nous abordons les sujets coquins, je leur parle de mes talents de suceur de chatte, en insistant sur le fait que je broute mieux que quiconque. Elles sont tellement émerveillées par mes propos qu’elles ont envie de m’expérimenter. Lors de la phase pratique, je m’applique pour donner le meilleur de moi. Et à la fin, elles me félicitent et reconnaissent que je suis un vrai dieu du cunnilingus.

Une préférence pour les chattes rasées

Avant de brouter une femme au Bilitis, je lui fais comprendre que j’ai une préférence pour les chattes rasées. Si celle-ci a gardé sa pilosité, on trouve une solution. Dans le club, il y a des douches et on y trouve des produits de rasage. Il arrive ainsi que certaines femmes fassent disparaître leurs poils, rien que pour que je bouffe leur chatte.

Si j’aime tant les fentes lisses, c’est parce qu’elles me permettent de bien lécher et d’avoir une belle vue de l’entrée vaginale, un détail qui m’excite énormément.

Toujours heureux de contribuer au plaisir de ces dames

Après chaque soirée passée au Bilitis, je suis dans un état particulier, celui d’un homme comblé et content d’avoir rendu service à son prochain. En fait, je contribue au bonheur de ces dames que je fais jouir abondamment grâce à l’habileté de ma langue. Et quand l’inspiration atteint les sommets, je suis capable de brouter 3 chattes à la fois.

Je ne suis pas loin d’être une petite star au Bilitis les femmes m’accueillent sous des hourras. Elles ont parlé de mes prouesses à leurs copines, ce qui fait qu’on note une forte affluence féminine lors des soirées organisées dans le club phare du département des Côtes-d’Armor.

Laissez votre commentaire à propos de cet article