rencontre adulte
Publié le 27 Janvier 2016 à 17h49 - 474 clics

Je donne mes rendez-vous dans un club charentais

Plus qu’une question de passion, le libertinage fait désormais partie de ma vie. Elle représente cette chose qui m’empêchait d’avoir une vie équilibrée. En effet, depuis que j’ai commencé à intégrer ce mode de vie, je me sens beaucoup plus épanoui. Après une longue journée de travail, je sais désormais comment faire pour éradiquer le stress qui m’encombre. C’est récemment que j’ai découvert l’existence d’un club échangiste dans ma zone. Cet établissement, situé dans le département 17, est tout ce que je recherchais. En effet, j’y vais de temps en temps pour y retrouver des gens qui ont la même philosophie de vie que moi.

Un club qui me donne entière satisfaction

Si la position géographique de ce club libertin me permet d’y aller facilement sans m’éloigner de chez moi, d’autres éléments m’ont séduit dans cet endroit. Je dois reconnaitre quand même que sa situation sur Aigrefeuille d’Aunis est un élément qui m’a permis de trouver l’endroit dans le hasard. Cependant, lorsque j’y suis allé pour la première fois, le style BDSM et les décors bien choisis m’ont carrément séduit. De même, les horaires d’ouverture me conviennent parfaitement parce qu’en tant que salarié, je ne suis libre que les jours du week-end. Je ne rate pas les jours de vendredi qui sont des moments de retrouvailles après une longue semaine de travail.

Pourquoi venir dans ce club ?

Bâti sur une superficie de 200 m2, le Vera’s club met à la disposition de ses clients de nombreux espaces. On y dénombre 5 salons coquins qui permettent aux visiteurs de passer des moments de libertinage d’une autre dimension. De même, on remarque sur cet endroit une salle d’eau et un bar. Vous n’aurez pas besoin de prendre des escaliers pour aller dans les autres salles parce que le tout est installé sur un seul niveau. Les règles de club sont basées sur l’obligation des membres d’être courtois et de se respecter. Tout un chacun a une grande liberté sur ce club. Des matériaux sont également mis à la disposition de ceux qui veulent pratiquer le bondage japonais. Tous mes rendez-vous libertins, je les donne dans ce club charentais et franchement, c’est le top.

Laissez votre commentaire à propos de cet article